Recherche avancée

Suivez-nous sur Facebook
 
Vous êtes ici : Les formations à distance

La physique moderne est née des cendres du monde aristotélicien

Date(s) : Le mardi, jeudi
- 4, 6, 11 août 2020

Horaire : De 10h00-11h00

Lieu : À distance (Zoom)

Prix : 21 (membre) - 26 (non-membre) €

Code d'activité : 7607

Formateur : Georges Van Goethem

Comment s'inscrire ? Description :

« La science consiste à passer d’un étonnement à un autre. » (Aristote) On considère le philosophe grec Aristote (384-322 avant notre ère) comme le père de la science occidentale. Il a construit une somme de connaissances dans toutes les disciplines (biologie, astronomie, physique), basées sur l’observation méthodique de la Nature. Pour des raisons philosophiques, ses théories dominèrent pendant près de 2000 ans en traversant le Moyen Âge (arabo-musulman aussi bien qu’occidental). En astronomie, ce n’est qu’au xvie siècle que sa théorie du Ciel (modèle d’Univers fini avec au centre la Terre immobile) fut remise en question par Copernic, Galilée, ensuite Newton, etc. En physique, sa conception de la matière (constituée de quatre « éléments » /feu, air, terre et eau/) régnait encore dans la chimie du xviie et xviiie siècle. On a dû attendre le xxe siècle pour comprendre vraiment la matière (et l’énergie) : ce fut la révolution scientifique de Einstein, Planck, Marie Curie, etc. On peut donc dire que la physique moderne est née des cendres du monde aristotélicien. Dans ce cours, il s’agira de parcourir les grandes étapes des sciences et des technologies depuis cinq siècles, en suivant les étonnements et les découvertes des physiciens modernes dans leur combat systématique contre les anciens.

Outil : Cours en direct avec l’application “Zoom” : https://zoom.us/