Rechercher une formation

accueil > culture et découvertes > Aventure béguinale des origines à nos jours


A propos de ...

 Visites culturelles
 CinéParCours
 Photos - archives

Agenda

 Programme
 13 septembre 2017
 20 octobre 2017
 23 octobre 2017
 27 octobre 2017
 08 novembre 2017
 10 novembre 2017
 10 novembre 2017 (PM)
 17 novembre 2017
 20 novembre 2017
 1er décembre 2017
 15 décembre 2017
 Archives

Infos pratiques
 Lieux de rendez-vous


Aventure béguinale : Sint-Truiden, Diest et Lier - 3ème visite


Rita FENENDAEL
Diplômée en philologie germanique, agrégation, philosophie et théologie UCL


DateMercredi 13 septembre 2017
PrixPrix membre : 80€
Prix non membre : 87€
Nombre
25 minimum - 30 maximum
Code1706
Inscription
Bulletin d'inscription (PDF)
Inscription en ligne (Mon iClub UDA)
Détailsvoir ci-dessous et modalités pratiques en bas de page


Lors de la visite de ces trois enclos d’exception, c’est toute l’épopée du mouvement béguinal, typiquement belge, qui sera présentée.

Son origine remonte à la fin du XIIe siècle dans l’évêché de Liège qui s’étendait alors jusqu’à Nivelles et Oignies. Ces deux lieux, ainsi que Liège, sont considérés comme les foyers où a pris naissance ce mouvement unique en son genre. Les béguines n’étaient ni religieuses ni laïques, mais plutôt les deux à la fois. On les nommerait aujourd’hui laïques consacrées. Les béguines travaillaient pour leur subsistance, une grande nouveauté à l’époque. Elles vivaient, au début, de façon isolée ou se regroupaient en maisons partagées. Peu à peu, notamment sous la pression de l’Église, elles vont édifier des enclos, sortes de villages dans les villes. Nous pouvons encore en admirer plusieurs dans la partie flamande de notre pays, treize d’entre eux faisant désormais partie du patrimoine universel de l’UNESCO, parmi lesquels les trois que nous aurons l’occasion de visiter.

Le béguinage de Sint-Truiden, fondé en 1258, paraît bien anodin, mais il renferme un trésor inestimable dont nous ne dirons mot ici afin de garder la surprise intacte. Celui de Diest datant de 1245 a gardé toute son aura mystique et a retrouvé un nouvel élan artistique et culturel. Lui aussi nous dévoilera son trésor propre : une splendide porte baroque en pierre blanche surmontée d’une Vierge à l’Enfant trônant au-dessus d’un cartouche au texte éloquent. Enfin, le béguinage de Lier dont l’origine remonte à 1258 est un magnifique dédale de rues aux 156 maisons, qui a inspiré maints poètes, écrivains et artistes. Il est niché en écrin dans une ville aux dimensions modestes mais tout aussi remarquable et méconnue que son bel enclos.

Certes, ces superbes béguinages emmurés sont des reconstructions, fin du XVIe, XVIIe siècle, et début du XVIIIe siècle mais ils ont vu le jour dès 1232. Nous verrons pourquoi la Wallonie actuelle, où cependant le mouvement béguinal est né, ne compte pas de ces magnifiques ensembles architecturaux, nommés à juste titre des « cités de dames », et pourquoi la branche masculine (les bégards ou béguins) n’a pas eu la même fortune que son plus ou moins équivalent féminin. Bien d’autres questions seront abordées : comment s’organisait concrètement la vie dans un béguinage, quelle était leur mystique, comment le mouvement béguinal a-t-il évolué au cours des âges, a-t-il connu des phases difficiles et pourquoi, qu’en est-il du charisme béguinal aujourd’hui, renaît-il de ses cendres...




Informations pratiques

Louvain-la-Neuve : rendez-vous 07h45 – départ 08h00 – retour ± 19h00
Lieu de départ : arrêt de Bus à 50 m du parking Malin (gratuit) du boulevard Baudouin 1er

Bruxelles : rendez-vous 08h15 – départ 08h30 – retour ± 18h30
Lieu de départ : devant la station de métro Kraainem, avenue de Wezembeek

Déjeuner à Diest, restaurant : plat – dessert. Attention: plat à choisir à l’inscription. Boissons non comprises

En cas d’imprévu le jour de l’activité : 0485 86 06 11

Date limite d’inscription et de paiement : le lundi 31 août 2017

Ce prix comprend : le car, la journée guidée par Mme Rita Fenendael, le déjeuner (plat – dessert), le pourboire au chauffeur et l’assurance

Ce prix ne comprend pas : les boissons au restaurant et les dépenses personnelles

  Accueil  |  Université des aînés  |  Publications  |  Sondages  |  Contact